Voici 5 choses à bannir si vous souffrez d’hémorroïdes…

Prévention des hémorroïdes, Traitements naturels des hémorroïdes Laisser un commentaire   , , ,

Voici 5 choses à bannir si vous souffrez d'hémorroïdes...

Une crise d’hémorroïdes, c’est éprouvant. Malheureusement, inconsciemment, nous aggravons souvent la situation. Il est clair que vous ne voulez pas être à l’origine de vos souffrances. Par conséquent, soyez attentif et vous saurez bientôt tout ce qu’il ne faut surtout pas faire lorsqu’on est atteint d’hémorroïdes…

1. Ne grattez pas !

Il est vrai que c’est plus facile à dire qu’à faire étant donné que les symptômes des hémorroïdes s’accompagnent de sérieuses démangeaisons. Néanmoins, il est hors de question de gratter. Lorsque vous grattez, vous courez le risque d’aggraver la maladie ou pire encore : des blessures profondes notamment. Il est donc préférable de renoncer définitivement à vous gratter. Vous pouvez aussi opter pour une médication symptomatique.

2. Ne portez pas d’objets lourds

De nombreux patients ne le réalisent pas. Mais soulever des objets lourds entraîne une pression supplémentaire sur votre canal anal, ce qui aggrave le problème. Donc, ne soulevez plus de charges lourdes et abstenez vous de tout exercice intense. De petites séances d’entraînement, c’est bien et même conseillé. Mais, évitez de pousser.

3. Ne consommez pas de nourriture épicée

La nourriture épicée est parfois tout aussi épicée en sortant. Pour cette raison, c’est un « non » catégorique. En outre, elle est nocive pour votre système digestif.

4. Ne vous asseyez pas sur des surfaces dures

Il est évident que s’asseoir sur des surfaces dures alors que votre arrière-train est irrité et douloureux, c’est une très mauvaise idée. Certaines personnes optent pour les coussins destinés aux patients atteints d’hémorroïdes (notamment ceux en forme de beignets) qui leur permettent de s’asseoir sans véritablement entrer en contact avec la surface dure du siège. Même si cette action parait anodin, elle peut s’avérer capitale car elle permet au patient de s’asseoir et de se relaxer à n’importe quel moment.

5. Ne consommez pas de caféine ni d’alcool

Ces deux substances déshydratent et aggravent l’inflammation, la douleur ; bref, la maladie. Hydratez vous régulièrement et renoncez à ces deux substances – vous serez surpris de savoir les nombreux bénéfices que procurent l’absence d’alcool et de caféine.

À présent, vous savez tout. Respectez ces interdits et vous verrez qu’après tout, les hémorroïdes, on peut les maitriser ! Pour en savoir plus sur les méthodes naturelles pour traiter les hémorroïdes, nous vous invitons à télécharger cet ouvrage de référence.

Laisser un commentaire