Les hémorroïdes durant la grossesse sont-elles une fatalité ?

Comprendre les hémorroïdes 2 Commentaires , ,

La présence d'hémorroïdes durant la grossesse est une chose commune chez la femme enceinte.

Les hémorroïdes durant la grossesse sont une affection très commune et néanmoins très désagréable pour la femme enceinte. Même si celle-ci n’a jamais connu de maladie hémorroïdaire par la passé, rien ne la préserve d’en développer durant les 9 mois de grossesse. Au contraire, des études récentes indiquent que jusqu’à 33% des femmes enceintes développent des hémorroïdes.  Mieux vaut donc être prévenue, et savoir comment faire avec…

Pourquoi des hémorroïdes durant la grossesse ?

Pourquoi les hémorroïdes touchent-elles si souvent les femmes enceintes ? Pour le comprendre, il faut s’intéresser au mécanisme physiologique qui sous-tend leur apparition. Les hémorroïdes apparaissent à cause d’une pression exagérée au niveau des veines du rectum et des intestins au-dessous du niveau de l’utérus.

La pression du bébé en pleine croissance

Lorsqu’une femme est enceinte, la croissance du bébé augmente la pression sur ces veines et artères. Cela provoque l’apparition d’hémorroïdes, de varices, et d’autres maux similaires dus à la pression accrue dans cette partie de son corps.

La constipation des femmes enceintes est un facteur aggravant des hémorroïdes

La constipation, commune durant la grossesse

La constipation qu’expérimentent un bon nombre de femmes enceintes est aussi l‘une des cause principale de l’apparition d’hémorroïdes durant la grossesse. Et si les hémorroïdes sont causées par la pression créé par le bébé en gestation, la constipation fait office de facteur aggravant. Elle accentue l’inflammation des hémorroïdes et peut provoquer leur rupture et leur saignement. C’est l’effort redoublé de poussée dû à la constipation qui entraîne le prolapsus (ou sortie) des hémorroïdes.

L’augmentation du taux de progestérone

La croissance du foetus (puis bébé) dans l'utérus est une des principales causes d'hémorroïdes durant la grossesse

Une autre raison de la prégnance des hémorroïdes chez les femmes enceinte est lié au même facteur que celui qui provoque des sautes d’humeur et des nausées : les hormones.

L’augmentation du taux de progestérone durant la grossesse stoppe le mécanisme de protection qui empêche normalement le gonflement des veines. Les parois se relâchent et plus rien n’empêche l’inflammation. La progestérone favorise également la constipation qui, comme nous l’avons vu ci-dessus, provoque l’apparition d’hémorroïdes ou fait empirer l’état de celles existant déjà.

Conclusion et solutions

Les hémorroïdes font souvent partie de l’expérience même de la grossesse. Ce n’est certes pas l’aspect le plus plaisant de cette belle expérience, mais la profonde transformation du corps de la femme est tel qu’il n’y a pas d’autres choix que de les accepter.

Si vous ne présentez pas de saignements, il n’est pas nécessaire de faire appel à un médecin. Ceci étant, si vous comptez utiliser un traitement à base de stéroïdes, il faut que vous demandiez au préalable un avis médical. Le mieux est de vous tourner vers les bains de sièges, et les cataplasmes.

Nous vous conseillons également la lecture de l’ouvrage d’Anne Lopez, qui donne des conseils ciblés bénéfiques au traitement des hémorroïdes durant la grossesse.

2 Réponses à Les hémorroïdes durant la grossesse sont-elles une fatalité ?

  1. Pingback: Comprendre le diagnostic des hémorroïdes

  2. Pingback: Les hémorroïdes externes

Laisser un commentaire