Les symptômes des hémorroïdes

Comprendre les hémorroïdes 6 Commentaires , , , , , , , , , ,
Quels sont les symptômes des hémorroïdes ? Pour aider votre médecin à établir le bon diagnostic, relevez chacun des symptômes qui vous concernent : douleur, démangeaisons, inflammation, saignements, protusions...

Avant d’aller consulter un docteur, il est conseillé de passer en revue les symptômes de vos hémorroïdes, de manière à pouvoir les décrire de façon précise et aider au maximum votre médecin pour qu’il établisse un diagnostic précis. Les principaux symptômes des hémorroïdes sont les suivants : douleur, inflammation, irritations, saignements et protrusions.

La consultation avec votre docteur

Beaucoup de personnes sont gênées par l’idée d’aller consulter leur docteur pour des hémorroïdes. Il est donc important de se rappeler que près d’un(e) Français(e) sur deux est touchés par des hémorroïdes après l’âge de cinquante ans. Il s’agit d’une maladie très commune.

Le mieux, c’est de consulter votre médecin lorsque vous expérimentez les symptômes des hémorroïdes. En effet, il existe d’autres maladies qui présentent des symptômes similaires à ceux des hémorroïdes. De cette manière, votre toubib pourra confirmer que les symptômes que vous présentez sont bien ceux des hémorroïdes et non d’une quelconque autre condition médicale.

Si vous n’avez pas de médecin généraliste à consulter, prenez directement rendez-vous avec des praticiens tels que des gastroentérologues, proctologues, ou des chirurgiens du colon. Toutes ces catégories de praticiens auront une forte expertise en ce qui concerne les hémorroïdes.

Les symptômes des hémorroïdes

La douleur

La région anale est tapissée de ramifications nerveuses particulièrement sensibles à la douleur. Les explosions de douleurs seront causées par des hémorroïdes externes. Le passage de l’état d’hémorroïde interne à celui d’hémorroïde prolabée (on parle alors de prolapsus hémorroïdaire) est également source de douleur. Ceci étant, toutes les hémorroïdes ne sont pas accompagnées d’une sensation de douleur (nociception).

Les démangeaisons

Les hémorroïdes, mais aussi les allergies alimentaires ou médicales, les maladies de la peau, le stress, le prurit anal, etc. peuvent causer des démangeaisons chroniques. Ce symptôme ne peut pas établir le diagnostic avec précision, mais il sera pris en compte dans le faisceau d’indices que vous présenterez à votre docteur.

L’inflammation

Une personne souffrant d’hémorroïdes présentera systématiquement ce symptôme, mais il est aussi possible qu’il s’agisse d’un symptôme trahissant une autre maladie.

Les saignements

La couleur du sang est une indication de l’origine du saignement : un rouge très clair indique que le sang provient du canal anal, et un rouge foncé indique qu’il provient du colon. Les saignements ne signifient pas forcément la présence d’hémorroïdes. Ils peuvent également être associés à des conditions médicales plus graves, tels qu’un cancer colorectal ou des ulcères.

Le mucus et le pus

La présence seule de mucus ou de pus n’indique pas forcément la présence d’hémorroïdes. Néanmoins, leur présence est associée avec les types les plus sévères d’hémorroïdes, dites de degré 4 (cf. la classification des hémorroïdes).

Les changements dans les habitudes de défécation

Etre soumis à un stress émotionnel, à des tensions, à un traumatisme ou à un changement de régime, peut entraîner un changement dans les habitudes de défécation, où une alternance entre des diarrhées chronique ou intermittente et constipation est susceptible de se produire. Ce changement peut être à l’origine de ce qui cause les hémorroïdes, et il convient donc d’en parler à votre médecin.

Les changements de formes ou de couleurs des selles

Des selles de couleur marron à jaune, avec une forme normale, sont le signe d’une bonne santé. Un changement d’aspect de vos selles peut être le symptôme d’une condition médicale, mais ce n’est jamais un symptôme des hémorroïdes.

Les hernies et protrusions

Les prolapsus hémorroïdaires causent des hernies dans le canal anal, tandis que les hémorroïdes externes présentent des hernies localisées à l’extérieur de l’entrée de la région anale.

Tous ces symptômes ne mèneront pas forcément à un diagnostic d’hémorroïdes. Consulter un docteur pour ce genre de problèmes peut être un peu gênant. Néanmoins, cela reste le meilleur moyen de déterminer si vous avez, ou non, des hémorroïdes.

Pour en savoir plus sur les hémorroïdes et leur traitement, consultez cet article : Les hémorroïdes et leur traitement naturel.